Annonces @11

La case en tropLe commentaire d’Isabelle de mon billet « Sauna @ 17 » (ici) me renvoie à une histoire drôle, ou pathétique, au choix.
C’était au milieu des années 90. J’avais répondu à une PA de Lesbia Magazine dont je ne me souviens plus les termes. À l’époque, pas d’Internet, ni de téléphone portable ; j’avais donc répondu par courrier avec mon numéro de fixe. Une femme m’a rappelée et a fixé un rendez-vous « aux valises » de Saint-Lazarre. Je ne savais pas de quoi il s’agissait. Elle m’a dit « Tu sais, la sculpture ? » Je ne savais pas.
Je suis arrivée un peu tôt histoire de trouver la fameuse sculpture (tout à fait repérable), ai attendu la dame, qui m’a trouvée à ma description « Libé sous le bras » et m’a proposé de prendre un verre dans une brasserie de l’autre côté de la rue. Nous avons pris place, elle sur la banquette, moi sur la chaise. Le garçon est arrivé tout de suite, a pris notre commande et, comme nous avions épuisé les civilités d’usage, elle a sorti un cahier de son sac.
Et là… Elle s’est mise à lire une série de questions qui allaient de mes goûts culturels à mon rythme de vie, ce que je mangeais, où j’allais en vacances, si j’aimais ceci, ou cela… Elle n’est pas allée jusqu’à me demander à quelle heure je faisais caca mais on n’en était pas loin. Avec le temps, j’ai oublié ses questions mais, à chaque réponse, elle notait quelque chose et je sentais que je marquais ou perdais des points.
Une fois son questionnaire terminé, elle a fermé son cahier et m’a demandé si j’avais aussi des questions.
— Aucune.
Je me suis levée, ai payé mon café et suis partie en lui disant que je pensais que l’on ne pourrait pas s’entendre. J’ignorerai toujours combien de points j’avais marqués mais j’ai l’intime conviction que je n’en avais pas marqué beaucoup. Et tout bien réfléchi, cela me comble !

5 commentaires pour Annonces @11

  • Locks971

    Je me demande combien de temps j’aurais tenu face aux questions ? Mais la question se pose-t-elle vraiment… Ce n’est pas du tout mon genre de prendre contact avec des gens que je ne connais pas et de les rencontrer comme ça au pied levé ! Enfin, je crois… Hum, pas sûr après tout, car je crois que le « Libé sous le bras » m’aurait intriguée 😉

    • Cécyle

      Quel dommage ! Comment expliquer à Petit Mouton qu’il n’aura jamais de rencart avec Gros Grizzzli pour une partie de pipi-foot !? 😉 Il aurait adoré « Causette sous le bras »… À moins que son étiquette sur les fesses ne suffise…
      Gageons que vous changiez d’avis !

  • Locks971

    « Jamais ». Voilà un mot que je ne peux utiliser concernant Petit Mouton, Gros Grizzli et la bande. Encore moins s’il s’agit de pipi-foot ! Vous voyez, ils me font déjà faire de ces choses. Alors gageons, en effet, qu’un jour la rencontre se fera ! 😉

    • Petit Mouton

      Oh ! ouiii ouii ouiii !!!

  • Locks971

    J’ai hâte d’y être Petit Mouton ;-). Et je gage (j’adore ce mot) que je ne viendrai pas seule… Ce sera la surprise !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>