Savoir @10

Codes civilsJe persévère dans le passage de concours. J’ai déjà eu quelques bons résultats, mais j’ai décidé de passer des concours plus difficiles ouvrant à des voies plus prometteuses. Bref, pour deux d’entre eux, que je repasse cette année, c’est cinq jours d’affilée d’épreuves écrites.
La plupart des surveillants sont les mêmes, tous sont sympathiques, voire vraiment gentils.
Alors que je me présente au premier jour de la série des cinq épreuves de cette dernière semaine d’août, une des surveillantes que j’ai déjà vue ailleurs me dit bonjour et ajoute d’un ton dénué de malice et avec l’air content de me voir « Ah ! On revoit des têtes connues ».
Trois jours plus tard, en raison d’options, les rangées sont modifiées et je vais voir un autre surveillant pour une histoire de document à vérifier. Il regarde la feuille où la seule annotation est une signature (pas la mienne) et me dit, « C’est bon ! » et ajoute mon prénom sans se tromper.
À chaque fois, nous sommes plusieurs centaines à passer des concours. J’ai trouvé agréable cette proximité avec les surveillants. Cela offre une ambiance plus détendue et je suis contente de pouvoir rendre un petit hommage à ces personnes dont la responsabilité n’est pas si facile et qui permettent à des centaines de personnes de tenter leur chance et à quelques-unes d’accéder à des postes où j’espère ils n’oublieront pas ces « petites mains » attentives qui ont contribué à leur évolution professionnelle.

1 commentaire pour Savoir @10

  • Sonatehome

    Merci pour cette gentille pensée pour ces surveillants que je connais bien. J’ai organisé 8 sessions des 15 concours d’entrée de Normal’sup Cachan. C’était soit des retraités soit des étudiants.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>