Archives quotidiennes :

Extravagance parisienne @3

Je n’ai jamais été une fan de ménage mais je me demande si je ne serais pas en train de le devenir… J’entretenais mon appartement, a minima, m’appliquant à laisser propres la salle de bains et les parties utiles de la cuisine. Sarah et Isabelle avaient consigne, quand elles passaient, de vérifier qu’il n’y avait pas un quelque chose de trop sale. Roomba se chargeait de la moquette et pour le « gros ménage », j’attendais des visites pour m’y mettre.
Et cet hiver, grâce à mon coach qui comptabilise le ménage comme « activité physique », je l’ai inscrit à mon programme de sport qui se déroulait comme suit : lundi matin, judo (1 heure 15), mardi soir, judo (1 heure) ; mercredi matin, déroulé et petite gym (entre 30 et 40 minutes pour les deux) ; jeudi soir, judo (1 heure 45) ; vendredi matin déroulé et petite gym (entre 30 et 40 minutes pour les deux) ; samedi, repos ; dimanche déroulé et gym (entre 45 minutes et une heure les deux). Il restait donc le samedi…
C’est désormais jour de ménage. La semaine, je fais une liste des choses que je remarque à nettoyer en plus du ménage « ordinaire ». Et vers 9 heures 30, après deux cafés et mon rituel mails et mises à jour de site, c’est parti ! J’ajoute cinq flexions quand je ramasse un chiffon, marche en canard de la cuisine à la salle de bains, monte dix fois sur la marche pour faire un peu de step, gaine en nettoyant la baignoire, fais des moulinets avec le plumeau, … et voilà que le ménage se transforme en séance de gym ! Coach m’indique qu’en mode « léger », je dépense deux cents calories à l’heure. J’y passe en général deux heures…
C’est tout bénef ! Mon appartement n’a jamais été aussi propre, le ménage m’amuse et je peux manger du gâteau au chocolat à midi. Reste juste une question : pour les abdos, il faudrait que je nettoie quoi ?