Archives quotidiennes :

Salade @3

Au supermarché, il y avait des barquettes d’abricots à 2 euros. Les pommes les moins chères étaient à 2,29 euros. Je me suis donc décidée pour les abricots, ce d’autant que je sature un peu des pommes et des oranges. Toutes les barquettes restantes (une vingtaine) contenaient au moins un abricot bien abîmé. J’en ai choisi une qui m’allait, considérant que même avec un abricot ou deux abîmés, cela restait bon marché.
Juste après que je me suis servie, deux employées du magasin sont arrivées, ont commencé par rassembler les barquettes restantes et ont décidé que « C’est tout pourri ! » Elles les ont aussitôt retirées du rayon. Pourquoi ne pas les avoir baissées à 1 euro ? J’en aurais pris trois barquettes et fais des confitures, et d’autres consommateurs auraient considéré avec moi que l’abricot pourri justifiait ce prix bradé.
Sans doute que c’est très compliqué de changer un prix pour vingt barquettes d’abricots… Sans doute que des abricots à 1 euro auraient « cassé le marché »… Sans doute que… Sans doute qu’il va bien falloir se poser la question de notre consommation si l’on ne veut pas finir comme des bisets à manger dans les poubelles !