Adieux… @6

Depuis plusieurs mois, j’ai décidé de trier mes affaires de façon plus radicale que je ne l’ai fait les fois précédentes. Il s’agit d’évaluer l’intérêt pour moi de ce qui m’entoure, parfois depuis des années, souvent trimbalé au fil de mes (rares) déménagements.
Je jette, donne, vends (dans le désordre selon les types d’objets).
Cécyle est depuis longtemps dans cette démarche. Pour ma part, j’ai bien du mal à me séparer des objets. Au fil du temps, j’y arrive mieux et en ce début d’année, j’ai beaucoup trié. Les critères d’évaluation sont la charge de souvenirs que représente un objet et le besoin immédiat ou (véritablement) potentiel qu’il peut remplir.
Cécyle m’encourage. Récemment, elle m’a envoyé un message « J’ai été solidaire. Je viens de jeter deux bigoudis, un peigne, et des doses de gels ! 😉 » Le courriel d’après, elle m’envoyait la photo ci-jointe.
Merci Cécyle de cette solidarité !

5 commentaires pour Adieux… @6

  • Pascale

    Ah, c’est sûr que les bigoudis pour Cécyle, c’est tout ce qu’il y a de plus utile 🙂
    Tu m’étonnes, même moi qui ne jette rien, je les aurais jetés depuis belle-lurette…
    Mais dommage, depuis le temps que je la connais, je ne l’ai jamais vue les mettre !
    Isabelle, bon courage ! je compatis sincèrement !

    • Cécyle

      Mais si, c’est très utile les bigoudis ! C’était à l’époque où j’avais une mèche dans le cou que je voulais comme une anglaise. Puis je m’en suis servie pour la mèche devant… Puis, des fois que ce serait la guerre, un bigoudi est tellement nécessaire… 😉

    • Isabelle

      Merci Pascale !

  • Pascale

    Ah oui, je me souviens de cette magnifique bistouquette arrière et avant 😉 Mais t’inquiète, en cas de guerre, un bout de papier humide fera l’affaire…

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>