Bonheur @11

Un samedi après-midi, je traverse le jardin du Luxembourg. De loin, je vois une femme un peu âgée jouer avec souplesse au badminton, sans voir son partenaire. Elle bouge très peu, l’échange semble plutôt tranquille. D’ailleurs, le match se déroule dans un coin, avec visiblement peu de distance entre les joueurs. Je continue à avancer, puis vois la personne face à elle et juste derrière un fauteuil roulant.
Peu à peu, je comprends la scène : une femme assez jeune est calée contre une borne en pierre se stabilisant debout d’une main. La personne plus âgée l’a visiblement aidée à sortir de son fauteuil roulant pour lui permettre d’effectuer quelques échanges de volant, en ce bel après-midi, où il fait beau et le temps est agréable à l’ombre.
Les voir jouer ensemble m’a mis le sourire aux lèvres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.