Clavier @10

Je travaille beaucoup en utilisant Légifrance, site officiel de « service public de la diffusion du droit ». Sa conception n’est pas des plus pratiques et son utilisation peut être laborieuse. Toutefois, on peut copier-coller des articles de loi, ce qui s’avère très utile pour compléter des notes de cours. Las ! la majeure partie du temps, le texte collé se retrouve presque entièrement souligné de rouge. En effet, il est considéré comme… en anglais. Le correcteur d’orthographe me signale alors tous les mots qui n’ont pas d’occurrences dans cette langue. À chaque fois, je dois remettre la sélection d’origine, le français, pour enlever ces indications et pouvoir obtenir des guillemets français et non anglais à la suite du texte.
Un comble alors que j’étudie quasi exclusivement notre droit national !

13 réflexions sur « Clavier @10 »

    1. Isabelle Auteur de l’article

      Euh… Non, mais j’ai essayé la copie avec respect de la mise en forme d’arrivée et j’ai eu le même souci 😉

      Répondre
        1. Isabelle Auteur de l’article

          Si parfois, j’utilise le collage spécial en sélectionnant « texte sans mise en forme » 😉
          Cela revient à ta manip Cécyle, mais je ne connais que peu de raccourcis clavier, pour l’instant…

          Répondre
          1. Cécyle

            Tu as essayé dans Open Office ? Une fois fait ton collage spécial (texte non formaté), tu sélectionnes tout (pomme+A) puis tu va dans Format => Formatage par défaut (ou Ctrl+M).
            (Cela implique d’abord que tu aies bien un style défini comme tu veux au départ.)

  1. Quentin

    J’aime beaucoup Legifrance car c’est le seul site à donner les différents articles dans les différentes versions successives c’est très intéressant de voir comment a évolué un article au cours du temps.

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Ah ! Amour, devoirs, fidélité, assistance, secours, obligation, direction morale et matérielle, manquement grave, violation, charges du mariage, dissolution, conventions matrimoniales, faute, séparation, altération définitive du lien conjugal, divorce…
      Oups, pardon, erreur, je crois qu’amour n’y est pas 😉

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.