À table ! @7

TchinJe bois peu d’alcool, de moins en moins au fil du temps, et en bière je n’apprécie plus que la blanche. Je ne sais plus pourquoi, un jour, j’ai acheté de la bière sans alcool. Je n’ai jamais réussi à tout écouler auprès de mes invités (à prendre un verre, déjeuner ou dîner). L’un des arguments de refus a été « À quoi ça sert de la bière s’il n’y a pas d’alcool ? »
Ben, à boire un liquide parce que l’on aime son goût ? Je peux comprendre que l’on n’aime pas telle bière sans alcool comme on n’aime pas telle bière, mais refuser sans l’avoir goûté me dépasse. Je crois que ma question serait plutôt « À quoi sert de boire l’alcool si ce n’est pour le goût ? »
La surconsommation d’alcool dans la société m’afflige, tant par ses ravages en matière de santé physique comme de dépression, mais aussi par l’éloignement qu’il procure quand au fil d’une soirée, les discussions avec les gens saouls tournent à vide. Je quitte avec de moins en moins de regrets les lieux où une fête bat son plein à coup de bouteilles. Par chance, je n’ai pas trop d’addiction. Mon goût trop prononcé pour les sodas allégés me paraît un moindre mal…

3 commentaires pour À table ! @7

  • Alixe

    Comme je te comprends…je ne bois pas du tout d’alcool et n’en ai jamais bu.
    Je n’en ai même jamais goûté pour la simple et bonne raison que je n’aime pas l’odeur qui s’en dégage.
    Alors bien entendu, on me dit toujours : mais tous les alcools n’ont pas la même odeur ! Il faut goûter, y en a forcément un qui te plairait.
    Oui sans doute… Bien que jusqu’à aujourd’hui, je retrouve cette même odeur dans tous les alcools que j’ai eu a ma portée (du champagne, à la bière en passant par la vodka)…
    Et puis honnêtement, à quoi bon aller goûter quelque chose qui ne me donne pas du tout envie au départ ?
    Alors effectivement, les soirées sont parfois un peu longues… surtout quand un coca coûte plus cher qu’une bière, qu’il est servi tiède et qu’on entend pour la dixième fois de la soirée :
    « Tu bois pas ? Du tout ????? Et tu fumes pas ??? Sérieux ???? Mais tu b****s au moins ??!! »
    Le tout ponctué d’un rire gras, accompagné d’une haleine à faire pâlir d’envie Alien.

    • Cécyle

      L’alcool est un tel symbole de « socialisation » (je mets des guillemets, quand même) que j’ignore si nous arriverons un jour à en faire baisser la consommation. Cela demande une certaine force de caractère que de résister à la pression sociale (« Allez, une gorgée… »).
      Je pense souvent aux plus jeunes ; combien j’en ai vu boire par mimétisme alors qu’ils n’aiment visiblement ni le goût, ni les effets ? C’est tellement dommage…

  • Véronique

    Le pire c’est qu’après mimétisme on y prend goût, parce que ça vous brouille vos envies et que ça devient la seule chose qu’on puisse reproduire et qui ne choque personne.
    Ceci dit ! Franchement je préfère un verre d’eau à de la bière sans alcool. Une bière sans alcool c’est comme couper du vin avec de l’eau 🙂

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>