Annonces @9

Bonjouir !J’ai mis en vente diverses choses dont je me sépare après du tri et du rangement. À diverses reprises, des enchères se sont emballées pour des objets que j’avais en plusieurs exemplaires. J’ai utilisé une option qui permet de proposer aux enchérisseurs malheureux de se voir offrir une « seconde chance » d’obtenir l’objet en question, au montant de leur dernière enchère. Dans la majorité des cas, ces acheteurs potentiellement très intéressés n’ont pas donné suite. Je suis encore étonnée par ce manque de constance après qu’ils se soient battus pendant des jours pour remporter la mise. Voilà un nouveau terrain d’observation psychologique…

4 réflexions sur « Annonces @9 »

  1. Alixe

    Peut-être que, plus ou moins inconsciemment, c’est l’esprit de compétition qui l’emporte sur l’envie/le besoin d’acheter un objet…
    Au bout d’une semaine d’enchères, de sueurs froides et de clics frénétiques pour passer devant d’autres acheteurs potentiels (qu’on finit presque par détester), on se refuse la place de second choix (même si elle est moins chère)… trop dégoûtée d’avoir été devancée par « amanda68374 » qui, à coup sûr, n’est qu’une pauvre fille moche qui ne valait finalement pas tant d’énergie.

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Il y a sans doute de cela, avec le « risque » de remporter l’enchère.
      Bon, après, il est toujours possible de traîner, ne pas payer, voir la vente annulée… Que d’énergie pour ne rien acheter ! Peut-être est-ce une sorte de compétition pour qui n’a pas les moyens de lutter dans un cadre plus quotidien et surtout où cela serait source d’un véritable enjeu bénéfique ?

      Répondre
    2. Cécyle

      Je suis assez d’accord. l’enchère est avant tout un jeu, une quête d’adrénaline… et cela vaut aussi pour le vendeur, non ? 😉

      Répondre
      1. Isabelle Auteur de l’article

        C’est vrai que cela vaut pour le vendeur, mais pas en étant « avant tout » un jeu. Pour ma part, l’objectif est de me débarrasser de certains objets en les faisant circuler et en gagnant de l’argent. L’idée que ces objets qui sont devenus encombrants pour moi plaisent à d’autres et aient une utilité pour eux et pour moi.

        Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.