Archives quotidiennes :

Soldes @5

Vendre, toujours vendre… et faire la publicité de ce que l’on a à vendre. Dur métier parfois, quand le produit n’est pas si « sexy » ou d’une telle hétérogénéité que le lien se tisse dans la douleur. Pour exemple, la Lettre d’info de mon discompteur (en français dans le texte) préféré.
En titre : « De bonnes idées tout en légèreté ! »
Joli programme, non ?
Du blanc de poulet pour commencer, c’est en effet léger, au sens graisse du terme. Des lingettes « multi-usages » (sic) sur la même ligne, et du papier toilette ! Bigre ! J’espère qu’il n’est pas trop léger, le bougre, sinon, je vais devoir me rabattre sur la lingette dès que je me serai allégée du blanc de poulet… J’ai dû mal comprendre. Je continue.
Deuxième ligne : des frites, de l’emmenthal, du jus de pomme. Ah ! Le jus de pomme ! Effet allègement des frites au fromage garanti !
Troisième ligne : rasoir femme, sèche-cheveux, étagère pour la douche… C’est clair que si je m’attachais plus à ma beauté, mon propos serait plus léger. Mais non, mon magasin ne peut être si sexiste ! D’ailleurs, quatrième ligne, il me propose une armoire à pharmacie (au cas où le jus de pomme serait inefficace, je suppose), un abattant WC (me voilà enfin installée !) et une poubelle, pour le trop-plein, sans doute.
Ouf ! je me sens d’un coup moins ballonnée. Je saute aux lignes suivantes. Un gaufrier, une balance alimentaire, une seringue de décoration pleine de crème, un moule à charnière assorti d’un énorme gâteau, des bols-mélangeurs et la nappe, pour passer à table. Ouh là là ! Ma légèreté en prend un coup ! Vivement la semaine prochaine, en espérant que j’aurai droit à des promos sur les articles de sport. Les fruits et légumes, c’est plus rare…