Réclamation @34

L'est pas beau mon pouce ?Pour la Saint-Valentin, j’ai eu une surprise ! Votre imagination tourne déjà, mais, rien de très sexy : un homme m’a appelée… Bon, pas un seul, car j’ai eu aussi le kiné au téléphone. Mais le premier, un inconnu, se présentait comme un employé de ma banque, plus précisément du service fraude.
Il m’a dit qu’il y avait eu une alerte de fraude sur mon compte la veille, pour un achat en produits informatiques de 295,90 euros, à destination de la Turquie. Or, je n’ai pas effectué cet achat. Après des renseignements, à savoir si je suis la seule à utiliser mon compte et si je n’ai pas donné des informations à d’autres personnes pouvant leur permettre d’utiliser mon compte, il m’indique qu’il s’agit bien d’une fraude. Comme première étape, il va procéder à la vérification avec moi de mes dernières opérations et m’envoie pour ce faire un minirelevé. Je lui dis de me rappeler, car je ne sais pas comment être en ligne et regarder un texto. Entretemps, je me connecte à mon relevé en ligne.
Il me rappelle et me donne les informations sur les quatre dernières opérations, la fameuse de 295,90 euros et les trois dernières opérations sur mon compte, dont il me donne non seulement le montant (indiqué dans le texto), mais aussi les intitulés. Puis, il me demande de confirmer mon adresse, mais toujours pas mon nom d’ailleurs.
Par méfiance, pour cet appel provenant d’un 09…, je lui demande où se trouve le service (réponse « Dans Paris »), puis lui dis que je vais le rappeler en raison des alertes de ma banque quant à des manoeuvres frauduleuses. Il me dit alors de me joindre au numéro affiché qui est direct.
Aussitôt après avoir raccroché, et passé un coup de fil à Cécyle pour lui raconter, j’appelle le centre qui gère mon compte. Tout est faux : pas de débit de cette somme sur mon compte, pas de numéro en 09…, pas ce type d’appel de ma banque… Mais, l’employée me rassure qu’il n’y aura pas de souci, tout en se demandant comment ces informations ont pu être récupérées, et me remercie de leur avoir signalé.
Bref, j’ai bien fait de me méfier, d’ailleurs mon interlocuteur ne m’a pas rappelée. Du coup, je suis quitte d’un courrier à ma banque pour bien tout préciser, avec une copie au procureur de la République pour alerte. Par curiosité, j’ai regardé à quoi correspondait le numéro de téléphone sur Internet : les pages blanches indiquent qu’il s’agit d’un homme habitant dans un village ardéchois.
Bref, quand sur La vie en Hétéronomie on vous dit que la Saint-Valentin n’est pas qu’un jour merveilleux, vraiment on ne vous ment pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.