Fenêtres @6

Chacun sait que les artistes vivent dans la misère ; cela va si bien à la création. Ainsi, mes fenêtres fuient… Air, un peu d’eau. La misère ! Je travaille donc avec un bonnet et deux polaires (forcément, c’est cher, le chauffage). Sexy, non ? Tellement sexy que j’aspire depuis quatre ans déjà à ce que mon bailleur (social) me change mes fenêtres, et celles de mes voisins en même temps.
J’ai écrit, écrit, puis initié une pétition (vous vous doutez bien que je suis active dans mon amicale de locataires). Cent cinquante signatures pour deux cent quarante logements : un record ! Nous avons donc eu la visite de la responsable du patrimoine de notre secteur. Nous (ma présidente et moi) l’attendions de pied ferme : on nous avait annoncé le changement de nos chaudières (qui fonctionnent très bien) et nous avions décidé d’en empêcher l’installation tant que nous n’aurions pas d’assurance sur nos fenêtres. Il nous semblait si idiot de changer des chaudières dans des appartements passoires…
Et là, miracle ! Notre interlocutrice s’est avérée ouverte à la discussion, attentive à nos arguments, et décidée à faire intervenir dans nos immeubles les dispositifs du « plan climat » soit un bilan énergétique suivi d’un bouquet de travaux. Me serais-je laissée embobiner par la dame ? Je vous dirai !

4 commentaires pour Fenêtres @6

  • salanobe

    Et vous voudriez renoncer à votre créativité et à votre côté sexy pour un peu de confort ?

    • Isabelle

      Rassurons-nous, le temps que le dossier suive son cours, il y aura encore au moins un hiver à profiter de la sexycriture de Cécyle 😉

    • Cécyle

      C’est que… l’âge… 😉

  • toimoinous

    L’âgécriture nooooooonnnnnn…

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>