Clavier @8

Bonjouir !L’utilisation d’abréviations est parfois déroutante, notamment dans le milieu professionnel. La première fois que j’ai lu « Cdt », c’était dans un contexte personnel, dans message de quelqu’un que je ne connaissais. Nous échangions à propos d’un téléphone sur un site de don d’objets. Quand j’ai lu « Cdt », j’ai tout simplement cru qu’il était commandant, dans la police ou l’armée. Lorsque je l’ai vu, j’ai compris qu’il y avait eu méprise, mais c’est bien longtemps après que j’ai enfin compris, au travail, qu’il s’agit de la salutation polie « cordialement ». Bref, non seulement les abréviations sont parfois énigmatiques, mais elles peuvent être particulièrement trompeuses. Au moins, ça m’amuse quand je lis celle-ci dans des courriels de collègues que je ne vois pas du tout, mais vraiment pas, policier ou militaire…

2 réflexions sur « Clavier @8 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.