Bonheur @6

C’est un peu angoissant d’être opéré. J’avais un peu d’appréhension et Cécyle m’avait accompagnée à la clinique. Alors que je rangeais mes affaires, elle me dit « Tiens, il y a quelque chose de bizarre sur ton lit ! » Je me retourne et vois… Petit Mouton ! Si, si, Petit Mouton était sur l’oreiller.
Après avoir traversé une partie de la planète pour être accueilli par Cécyle, il avait traversé une partie de Paris et un bout de banlieue pour me tenir compagnie lors de mon séjour à la clinique.
Quelle surprise ! J’étais touchée. Touchée par la présence de Petit Mouton, par l’attention de Cécyle qui y avait pensé, avait mis Petit Mouton dans un sac à l’intérieur de sa besace, Duck, pour ne pas trahir sa présence, avait attendu le bon moment pour le déposer et par le sourire de Cécyle, celui qu’elle a quand elle est particulièrement émue et heureuse, avec une joie diffuse, une chaleur rayonnante, une intensité qui me touche toujours et me rend immédiatement émue et heureuse.
Petit Mouton a été « l’objet transitionnel » essentiel pendant ce séjour, le soir, la nuit, les jours sans visite, isolée dans une chambre avec vue sur la neige ralentissant toute la vie au dehors.
Merci Cécyle.

6 réflexions sur « Bonheur @6 »

      1. Cécyle

        C’est vrai que la tarte aux pommes n’est jamais gagnée d’avance ! 😉
        Quant à Petit Mouton, je n’y suis pour rien : c’est lui qui a voulu venir ! Il a réussi à se glisser dans Duck avec l’aide de Caddie et de Stepper. Et je n’ai rien vu car Roomba et Balance faisaient un tel raffut… C’est mon problème. Je ne vois rien quand il y a trop de bruit !
        Tout pour dire que… Merci Isabelle pour ce billet, qui m’a beaucoup émue.

        Répondre
          1. Cécyle

            Il est décidément remarquable ce Petit Mouton !! Je vais aussi tacher de m’inspirer de son sourire fripon ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.