Course @24

Le 20 heures de TF1 du 13 janvier 2013 a consacré un reportage à la Grande Odyssée Savoie-Mont Blanc, une course de chiens de traîneaux qui dure 15 jours. On y apprend notamment, images à l’appui, que la santé des chiens est contrôlée par des vétérinaires, à chaque étape mais aussi durant les étapes ; il est dit qu’il est important qu’ils soient protégés et que le règlement est très strict sur la manière dont ils sont traités.
C’est bien, non ? Très bien. Je remarque néanmoins qu’il n’en est pas de même des mushers. Il est vrai que ce sont des personnes, capables de prendre soin d’elles… Et les coureurs du Tour de France ? Ce sont des personnes, aussi, même si l’on peut craindre qu’ils soient sous la pression de leurs entraîneurs, un peu comme les chiens de traîneaux, non ?
Ah ! J’oublie toujours que la société protectrice des animaux a été créée en 1845, trois ans avant l’abolition de l’esclavage… J’adore cet argument !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>