Bonheur @5

Évoquer auprès de Cécyle le souvenir du plaisir de déguster les truffes concoctées par ma sœur, c’était comme lui lancer un défi.
Cécyle s’est donc lancé dans un atelier truffes. L’après-midi de la confection, elle m’a envoyé une photo illustrant comment la cuisine avec amour permet de produire des merveilles. Il y a une assiette avec des truffes prêtes à être roulées dans la farine, non, pardon dans le cacao, tout en pouvant amener à crier « Oh ! caca » tant elles pourraient donner à croire que… mais, non, nous ne sommes pas coprophages !
Bref, une fois passée cette vision peu ragoûtante, on peut voir la grande boîte de cacao non sucré d’une grande marque de hard discount et la petite boîte d’une marque de magasins sis place de La Madeleine récupérée pour l’occasion.
J’ai reçu la petite boite enrubannée dans du bolduc, accompagnée d’une grosse boite plastique avec d’autres truffes. C’était très joli et surtout délicieusement bon. C’est clair, pour moi, c’est bien meilleur les truffes maison…

5 réflexions sur « Bonheur @5 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.