Objectivement @8

Comme je suis frileuse et que le bonnet ne m’empêche pas suffisamment d’avoir froid aux oreilles, je me décide à acheter une chapka. Ne sachant pas trop où en acheter, quelle qualité prendre, comment choisir, j’opte pour la facilité avec un article de base dans un magasin de sport. Je reconnais que c’est une chapka purement synthétique fabriquée en Chine.
Dans le rayon, j’essaye la chapka qui doit convenir, le modèle « adultes ». Je tourne la tête et ne vois plus grand-chose, idem de l’autre côté. Je m’assure que la chapka est bien attachée en dessous et recommence. Elle ne suit toujours pas le mouvement, car elle est vraiment trop grande. Je cherche bien et dois me rendre à l’évidence : c’est un modèle en taille unique.
En fait, il y a bien deux tailles en tout. En effet, après les recherches d’un employé, me voilà, à plus de quarante ans, avec la chapka « Junior », qui me va parfaitement. Enfin, au moins, pour le côté pratique, car pour l’esthétique, je laisse chacun en juger. Je n’ai pas l’impression d’avoir une petite tête et j’ai tout de même un peu de cheveux, donc cette classification est étonnante. En tous les cas, j’en suis ravie et ne manque pas de sortir avec ma chapka, au point… d’oublier de prendre mes gants. Au moins, je peux mettre les mains dans les poches et garder les oreilles au chaud.

2 réflexions sur « Objectivement @8 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.