Bééé @3

Dans mon jeune temps (ça commence très très mal !), une manifestation était l’occasion de se retrouver entre militants aguerris et occasionnels, notamment les jours précédents, pour choisir ensemble affiches et banderoles, répéter et imprimer les chants et slogans… On ricanait, on faisait de la surenchère, on buvait des coups, on mangeait des choses trop grasses et trop sucrées, on se rencontrait… on s’aimait… Autrement dit, on était acteurs de nos engagements, et on les partageait au-delà de la simple proximité de bitume.
Les temps changent et désormais, si vous voulez participer à une manif avec votre affichette à vous que vous avez faite, vous allez sur « Affiches pour tous ! » et hop ! Le tour est joué. Pas besoin de réfléchir. Pas besoin de partager. Vous êtes prêts à manifester.
Pas besoin de réfléchir ? Pas besoin de partager ? Quel dommage ! Heureusement, j’ai pu participer à l’atelier « pancartes et slogans » des « Croyants pour l’égalité » avec repas camerounais à la mission populaire évangélique la Maison verte une semaine avant la manif du 16 décembre dernier. Ouf ! Il reste quelques endroits où je me sens à mon âge !

1 commentaire pour Bééé @3

  • Tempérance

    Je ne dirai pas « dans mon jeune temps » car j’aurai vraiment l’air d’un tricératops fossile, mais on faisait aussi les affiches à la main et même en sérigraphie pour les grandes manifs de 68 (!! Diplodocus !!!!!) Mais c’est vrai que je m’étais étonnée de voir Libé proposer des affiches toutes faites pour la manif du 16/12 : ici.
    Et je les ai vues dans le cortège !!!!

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>