Mariage @17

Libération du 30 novembre 2012En lisant la presse, je tombe sur un article mettant en lumière une absurdité administrative et sa justification par l’administration.
Un homme s’est marié à son compagnon en Afrique du Sud qui reconnait le mariage entre personnes de même sexe. Ce mariage n’est pas reconnu valablement en France où ils vivent. Ils souhaitent alors se pacser, mais la France exige un certificat de célibat du mari. Or, pour le fournir, il faudrait que le couple divorce…
J’adore l’argument apporté par un interlocuteur explicitant les motifs du refus d’enregistrer le Pacs : « Comme vous pouvez le constater (…), la France ne procède pas à une discrimination fondée sur les orientations sexuelles des partenaires. »
Quelle trouvaille et quel aplomb pour l’avancer ! Toutefois, elle n’est pas fausse, juste un peu biaisée…
Mais, j’y pense, ce serait pareil pour un couple hétérosexuel dont le mariage à l’étranger ne serait pas reconnu en France ? C’est bien ça : chouette, de l’égalité !

NB : Merci, Cécyle, pour ta judicieuse remarque…

1 réflexion sur « Mariage @17 »

  1. Cécyle

    De rien ! 😉 Toutes les infos, pour les Français ici, pour deux personnes étrangères, ce doit être encore plus compliqué.
    Cela me fait penser qu’en droit, on considère qu’il n’y a pas discrimination si la loi s’applique à des situations suffisamment différentes pour justifier une différence de traitement (ou quelque chose comme ça, mes cours de droit sont loin).
    Et voilà que l’on en revient au point de vue des évêques de France ! Bigre 😉

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.