Juger @3

Ministère de la JusticeJ’écoute un balado sur des prisonniers. Il est évoqué la situation d’un homme ayant purgé plus d’une quinzaine d’années de réclusion. Il pourrait sortir avant la fin de sa peine, mais ne le veut pas. Il n’a pas de famille, pas d’amis, pas de lieu où aller et a ses repères en prison. Sortir, c’est se retrouver seul, hors du cadre où il vit avec le rythme de la vie quotidienne en prison, des repas préparés, d’une vie sociale organisée.
Quelle que soit la raison de sa condamnation, cet homme est dans une telle solitude que son unique ressource pour ne pas se retrouver perdu sans rien dans la société est de rester le plus longtemps possible en prison, où il y a passé une grande partie de sa vie. Sur fond de discussion sur le sens de la peine de prison et les questionnements sur la réinsertion, je trouve cette situation poignante.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.