Archives quotidiennes :

Aïe ! @7

50/50Récemment, je me suis retrouvée à correspondre par courriels avec quelqu’un souhaitant des échanges intellectuels. Cela a tourné court, avec des réponses comme « Je n’ai pas d’autres arguments. » comme le seul avancé était démonté, puis « Le second sujet sur le partage reposait sur une opinion. Vous m’avez exposé la votre (sic) de façon péromptoire (sic). Je n’ai donc pas insisté. Vous ne semblez pas remettre en cause vos propre (sic) avis bien souvent. Ce n’était donc pas la peine de continuer la discussion. »
Il était question du partage dans la relation amoureuse, mon interlocutrice ayant dit que pour elle c’était « 50/50 », je lui avais demandé comment on pouvait partager en deux les tâches ménagères (en temps, en difficulté, en aspect agréable ou pas ? D’autant que cela dépend de ce que l’on aime faire) et l’échange intellectuel, l’apport culturel, le partage de savoir-faire artistiques et si l’équité n’était pas parfois préférable à l’égalité, notamment financièrement entre partenaires à revenus très différents. J’avais détaillé mon argumentaire en écrivant « pour moi », « cela me semble », « je crois que », « selon moi », « c’est à mon sens ». La remarque était injuste et donc blessante.
Parfois, je désespère du genre humain quand certains n’arrivent tellement pas à discuter leurs opinions qu’ils ne leur restent que la violence de lapidaires jugements… péremptoires.