Souvenirs @3

Je suis toujours impressionnée par la quantité d’informations personnelles que peut livrer une personne inconnue en quelques minutes…
Je suis montée dans le métro à Plaisance, mon sac de sport sur le dos, direction judo. Tout le monde trouve une place, sauf moi. Un homme d’une bonne cinquantaine d’années se lève et me propose son strapontin. Je décline. Il insiste. J’y vais. Le jeune homme assis à côté de lui lui cède alors sa place.
— Je n’ai pas fait ça pour ça, mais c’est vrai que se lever est une question d’éducation. J’ai toujours dit à ma fille…
Et c’est parti ! Je crains un peu le bavardage réac, tente de couper court mais le monsieur a envie de parler. À Montparnasse, je sais déjà qu’il habite à Fontainebleau (en fait un village à 20 km), que sa fille est étudiante et habite le 15e, qu’elle n’a pas le permis et dois y passer une semaine de vacances avec son copain, sans moyen de transport, que vont-ils faire, qu’il a été militaire, blessé à la jambe par un éclat d’obus et que quand il avait des cannes on ne le laissait pas s’asseoir dans le métro…
À Duroc, on attaque les souvenirs. Il n’a pas toujours été Parisien, a passé son bac à Joffre à Montpellier (tiens, comme moi !), habité Gignac (tiens, c’est là où mon père est enterré…) C’est une belle région. Et l’Afrique ?
Saint-François-Xavier : le Bénin, le Mali, le Cameroun, le Tchad (tiens, mon père y a séjourné pendant une guerre justement !) Laquelle ? Au milieu des années 70. Ah ! C’était la première. Lui y était plus tard, pendant la seconde. À l’époque de la première, c’était vraiment un pays sauvage. Il y a eu des massacres (tiens, je me suis toujours demandé si ce n’était pas la guerre qui avait psychologiquement fait basculer mon père.) Et il a acheté une maison au Mali, il y va dans quelques semaines. N’est-ce pas dangereux ? Non, pas la capitale…
Invalides. Je suis désolée ; je descends là prendre ma correspondance. Au revoir monsieur madame. Merci pour la conversation et bonne route !
Qui a dit qu’il n’y avait pas de hasard ?

1 commentaire pour Souvenirs @3

  • Temperance

    Le hasard fait parfois bien les choses et nous fait croiser des anges….

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>