Entendu @12

Je me suis souvent demandé si un anthropologue avait eu la bonne idée d’enregistrer à micro caché les conversations entre les promeneurs de chiens et leurs chiens afin de les analyser. Il y a le ton, la manière de parler, le propos tenu, l’intention prêtée…
— Arrête de tirer comme ça ! [ton agacé]
Quelques secondes plus tard.
— Oh ! Que tu es coquine. [ton complice]
Pauvre petite chienne qui voulait simplement aller plus vite et qui se retrouve érigée en reine de la débauche !
— Ouah ouah !
Je suis d’accord.
Et vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.