Archives quotidiennes :

Canette @11

Les élections, notamment les dernières présidentielles, nous ont valu d’entendre des journalistes meublant l’antenne dans l’attente du moindre événement nous seriner du jargon communico-médiatico-politique. Une des expressions du moment est la fameuse « réunion de calage des éléments de langage ».
C’est un truc de « communicants ». De quoi ? Le sens du substantif communicant en français est… juridique : « Dans un contrat de non-divulgation de secret de fabrication, partie qui révèle le secret à l’autre. » (Antidote) Les experts en communication s’en sont emparés pour montrer combien la communication est leur spécificité. Toutefois, le sens en est totalement opposé, puisqu’il s’agit avant tout de veiller à bien garder le secret des recettes qu’ils concoctent pour médiatiser ce que veulent leurs clients, car c’est hautement complexe et technique !
Cherchons à mieux comprendre… Que sont les « éléments de langage » ? Des mots, des gestes, des attitudes, des mimiques… Qu’est-ce que le calage ? La façon de fixer, déterminer, bloquer, arrêter, immobiliser.
Ce sont donc des réunions de communicants avec leur candidat-client. Ils le conseillent pour se présenter et s’exprimer publiquement. Bref, une préparation de discours et le formatage d’une image.
Il y a forcément aussi dans le lot un coach, un entraîneur, peut-être pour certains plutôt une entraîneuse… Que des personnes à grassement payer. J’espère que Cécyle ne va pas lire ce billet. Comme elle m’aide à préparer mes oraux de concours, si elle se bombarde coachmunicante, notre prochaine réunion de calage de mes éléments de langage va me coûter encore plus de gâteaux au chocolat !