Archives quotidiennes :

Déo @6

Le Magazine de la santé de France 5 du mardi 29 mai 2012 a consacré un sujet au chlorhydrate d’aluminium contenu dans les déodorants. La question est la suivante : est-ce que l’aluminium dudit chlorhydrate se répand dans l’organisme et si oui, y provoque quels dommages ? Les avis, bien sûr, sont partagés ; les autorités sanitaires s’y intéressent ; les fabricants démentent ; et les adeptes du bio utilisent de la pierre d’alun… qui contient du sulfate d’aluminium !
La question devient sulfate ou chlorhydrate ? Je n’ai jamais été très bonne en chimie et ignore totalement si l’un serait plus « dangereux » que l’autre, si tant est que l’un des deux le soit. Je parierai par contre volontiers qu’au nom du principe de précaution, on nous invite bientôt à ne plus utiliser de déo, ou des déo qui ne seraient plus très efficaces. Je crains donc qu’il ne faille nous préparer à « sentir » (« puer » si vous préférez). Je vous suggère le judo en « préparation olfactive au monde bio de demain » : un p’tit gars en fin de journée plus une heure trente de judo… je vous laisse image-humer ! Et les filles ? Foi de nez, ça peut être pire !