Commémoration @6

Le 15 mai dernier, j’ai décidé d’aller sur les Champs-Élysées saluer le nouveau président de la République. Le 21 mai 1981, j’étais rue Soufflot, par un petit miracle dont je n’ai plus le souvenir puisque j’habitais à 800 km de là et étais à quelques semaines de passer mon bac. Ce passage rue Soufflot m’a laissé une « sensation d’y avoir été » quand je regarde les photos ou les images. J’avais donc envie de renouveler l’expérience, plus consciente qu’à l’époque de la portée historique de l’événement.
Quelques jours déjà sont passés. De quoi vais-je me souvenir ?
De la météo, c’est certain. J’ai eu froid. J’ai pris la pluie et je me suis abritée sous un arbre où trois CRS logeaient déjà. Je suis restée à distance, moins abritée qu’eux. L’un m’a appelée, m’invitant à les rejoindre près du tronc. Ce que je. Personne n’a pris de photo de ce partage historique. Ouf !
Je me souviendrai de la Garde républicaine, aussi. C’est très impressionnant, ces carrés d’hommes à cheval avec leur casque qui brille. Je n’ai pas vu les chevaux. J’ai juste entendu leurs sabots sur le pavé. Et vu briller les casques. Et entre deux carrés de gardes, il y avait une voiture, avec quelque chose qui s’agitait. J’ai supposé que c’était le nouveau président de la République. J’ai applaudi. J’étais émue.
Entre deux, j’ai songé que si quelqu’un avait l’obligeance de sortir une arme juste à côté de moi pour tenter de tuer le deuxième président de gauche de la Ve République, j’y mettrais tout mon savoir de judoka, lui sauverais la vie et en serais fière. Fière. Moi qui ne m’étais guère réjouie de l’élection de François Hollande, j’ai été fière d’être à ses côtés sur les Champs-Élysées, de lui lancer en pensée tous mes vœux de réussite (et quelques mises en garde), puis de l’entendre à la télévision à mon retour parler de l’école publique et de Paris.
Merci monsieur le président. Vous avez su me convaincre de votre importance. Ce n’est pas rien !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.