Vide @2

Métro, boulot, dodoJeudi matin, j’attendais le métro à Champs-Élysées. Une rame est entrée en station. Les portes automatiques se sont ouvertes. J’ai levé le nez de mon journal, ai regardé les gens monter et descendre, les portes se refermer, le métro partir.
Et là, j’ai pensé que j’aurais dû monter dedans.
C’est étrange, ce genre d’absence. J’étais consciente de tout et n’ai pourtant pas pris ce métro que j’attendais. Cela ne m’a pas mise en colère. C’était comme ça. Le suivant est arrivé très vite. J’étais concentrée. Je ne l’ai pas manqué.

4 commentaires pour Vide @2

  • Bauwens Bettina

    En plein coeur de la Zen attitude !

    • Cécyle

      C’est une interprétation très optimiste ! 😉

      • Isabelle

        Je l’interpréterai plutôt comme une distance au monde, un moment de retrait, dans un tempo personnel.

  • Paradisbulle

    Être là sans y être ! Parfois cela fait du bien !!!!

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>