Clavier @7

http://www.la-croix.com/Récemment, lors d’une discussion sur le carême, j’ai (re?)-découvert qu’il ne s’agit pas seulement d’une période de jeûne au sens strict du rapport à la nourriture. Quelques jours plus tard, je suis tombée sur un article de La Croix intitulé Pour le Carême, ils font le jeûne des réseaux sociaux. Le texte pointe surtout l’intérêt de penser le carême comme réflexion sur ce que l’on aime et ses pratiques habituelles, par exemple à ses modes de communications. Même hors de l’aspect religieux, je trouve cette démarche plus « globale » intéressante, voire nécessaire pour réfléchir sur soi et son rapport au monde, donc aussi aux autres. C’est dommage que certains chrétiens fanatiques n’en profitent pas pour réfléchir à leur rapport à la religion elle-même.

1 commentaire pour Clavier @7

  • Cécyle

    J’ai en effet retenu d’un certain voyage à Bayeux que le carême, c’est avant tout un moment où l’on fait le point pour ensuite se recentrer sur l’essentiel.
    Qu’est-ce qui est essentiel ?
    C’est là où se situe, à mon sens, la liberté de chacun.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>