Soldes @4

Nos élus locaux sont toujours à l’affût d’une « bonne idée » qui va relancer l’activité de leur territoire grâce à un investissement privé, largement soutenu par des investissements publics : cession de terrains à prix cassé, gare TGV, sorties d’autoroute dédiées, … Et comme les législatives se profilent, et des municipales à suivre en 2014, les idées fusent et la Seine-et-Marne, patrie de Mickey, va peut-être aussi devenir celle de… Napoléon.
Dans le reportage que j’ai vu sur le sujet, il était question de « patrimoine national », de « grandeur » du personnage, de ces « grandes batailles » qui sont notre « fierté nationale »…

    « Waterloo ! Waterloo ! Waterloo ! morne plaine !
    « Comme une onde qui bout dans une urne trop pleine,
    « Dans ton cirque de bois, de coteaux, de vallons,
    « La pâle mort mêlait les sombres bataillons. »

Chacun aura reconnu L’expiation, de Victor Hugo. Expions ! Et oublions que les conquêtes napoléoniennes furent parmi les pires boucheries de l’histoire de France ? Il est vrai que les élus qui soutiennent ce projet ont fortement intérêt à ce que l’on perde la mémoire sur pas mal de de choses, pourquoi pas sur le fait que Napoléon était un petit tyran qui aimait une Italienne… Oh ! Pardon. Je me trompe d’empereur et je reste très choquée que l’idée ait pu germer d’un parc d’attractions sur le thème de la guerre… Je me demande d’ailleurs si ce genre de projet n’a pas déjà existé pour Auschwitz ou Dachau ? De là à ce que les banques proposent aux Grecs de relancer leur économie avec un son et lumière « Au bon vieux temps des colonels », … Passons.
Allez ! On part tous en visite touristique à Damas. Les Évangiles disent que la foi est sur ce chemin. C’est sûr que les Syriens, ces temps-ci, ont intérêt à l’avoir, la foi… On pourrait demander à Napoléon de venir. C’était un si grand fossoyeur !

 

1 réflexion sur « Soldes @4 »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.