Mariage @12

Grâce à l’article du Parisien du 9 février 2012 consacré au dîner annuel du Crif, on comprend pourquoi le candidat-président, après avoir laissé entendre qu’il pourrait être favorable à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, est rapidement revenu sur cette position. « Je suis de gauche mais je suis amoureux de lui. » déclare Enrico Macias lors de ce dîner où il est « vêtu d’un grand manteau blanc ».
Le pauvre !
Qui ?
Les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.