Mariage @12

Grâce à l’article du Parisien du 9 février 2012 consacré au dîner annuel du Crif, on comprend pourquoi le candidat-président, après avoir laissé entendre qu’il pourrait être favorable à l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, est rapidement revenu sur cette position. « Je suis de gauche mais je suis amoureux de lui. » déclare Enrico Macias lors de ce dîner où il est « vêtu d’un grand manteau blanc ».
Le pauvre !
Qui ?
Les deux.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>