Couple @7

Attractif, non ?Un site Internet procède depuis quelque temps à une campagne de publicité mettant en scène deux fauteuils, l’un bleu, l’autre rose, avec l’accroche « Célibataire & exigeant ? »… Hum, serait-ce que seuls les célibataires hétérosexuels sont exigeants ?
Pour le savoir, j’ai regardé le site. Sur la première page ornée d’une image romantiquement cliché, il est en fait proposé de choisir de se définir par une rubrique « Je suis » suivie de choix dans cet ordre :
« un homme qui recherche une femme
une femme qui recherche un homme
une femme qui recherche une femme
un homme qui recherche un homme »
Les homos sont acceptés, reste la notion d’exigence. J’ai du coup regardé les CGU, notamment les « Conditions d’admission ». Lors du lancement, le site procède par « une campagne de cooptation et procède à une première admission, dans la limite de 1.000 membres fondateurs ». Ensuite, les « membres admis abonnés » votent pour admettre les candidats, chaque inscrit se soumettant « au vote des membres admis. » Mais sur quels critères puisque tout un paragraphe détaille les principes de non-discrimination de manière assez complète ?… Réponse : « L’admission repose sur une appréciation du pouvoir de séduction et de l’originalité de chaque candidat, suivant les critères de chacun des membres admis votants, en fonction du formulaire d’inscription que chaque candidat aura rempli au préalable et des réponses apportées par le candidat aux questions des membres admis pendant la période de vote. »
Le pouvoir de séduction ? Les critères des admis ?
Pour ma part, voilà de quoi donner envie de transporter un livre dans lequel me plonger pour ne pas voir cette affiche sur les quais du métro : King Kong théorie, et jouir de la lecture de Despentes, merveilleux antidote aux critères d’exclusion, pardon de sélection.

3 commentaires pour Couple @7

  • Cécyle

    Cette histoire d’ « exigence » m’en rappelle une autre.
    J’en étais au tout début d’une relation quand ma partenaire me prévient.
    — J’ai beaucoup d’exigences !
    Malheureusement, à l’oral, le « s » ne s’entend pas et j’ai naïvement compris qu’il s’agissait de cette exigence que l’on a à soi-même, et par extension aux autres.
    Eh bien non ! Il s’agissait bien d’exigences, au pluriel : se coucher à telle heure, boire son lait-Ricoré dans une certaine taille de bol, porter des tee-shirts comme ci, …
    Je n’en sais pas plus. J’ai fui !

    • Isabelle

      Je crois que c’est la différence entre être exigeant(e) et avoir des exigences, car on ne dit pas j’ai de l’exigence, mais a minima, j’ai une exigence, donc le pluriel est là toujours potentiel.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>