Canette @8

9999 jours de récupérationsAu travail comme ailleurs, les dysfonctionnements techniques sont surtout sources d’énervement et de souci. Toutefois, parfois, il y a d’heureuses surprises. Le 1er janvier, j’ai ainsi été créditée pendant une journée de récupérations me permettant de me consacrer pleinement à la vie en hétéronomie : 9999 jours. Un peu moins de quarante ans à poser, à côté de cela, mes douze jours de congés font ridicules. Je n’aurais même pas le temps de tout épuiser avant la retraite (si l’âge légal ne passe pas à quatre-vingts ans…), c’est trop gentil.
Bon, parfois aussi, les dépannages sont rapides… Vous n’aurez donc pas douze billets par jour, désolée !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.