Lu @3

La Poste Suisse Lors d’un séjour en Suisse, j’ai vu sur une boîte aux lettres de la poste (jaune, comme celle de La Poste de nos contrées) les tarifs d’envoi de courrier. Il y a une différence entre le A et le B, comme en France entre l’écopli et la lettre prioritaire (auxquels s’est ajoutée la lettre verte).
Une mention surplombe les détails de délais et de montants d’affranchissement :
« Conseils
Expédiez vos envois en courrier A !
Vous montrez ainsi au destinataire qu’il est plus important et vous vous assurez ainsi la plus grande attention ».
Au lieu de l’habituel discours publicitaire du « Plus vous dépensez, plus c’est rapide, pratique, fonctionnel, etc. », voici la subtile culpabilité de l’expéditeur et l’insidieux doute qu’il pourrait être désobligeant ou rater une opportunité rien que par son choix du tarif postal… C’est sans doute une bonne adaptation à l’esprit suisse, rien ne dit que cela serait efficace en France. Mais, c’est sans doute parce beaucoup de personnes utilisent déjà d’emblée le tarif prioritaire, considéré comme l’habituel, même quand elles n’ont pas beaucoup de moyens. Rien que cela est un vrai succès mercatique…

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>