Canette @7

On a tous nos petites habitudes et moi, j’achète mon papier toilette chez Franprix car c’est là que je trouve du « super compact », très pratique à stoker dans mon petit appartement.
Je suis donc descendue dans la supérette en bas de chez moi où je ne fais d’ordinairement pas mes courses, juste pour cet achat le 12 décembre dernier (la date à son importance). À peine entrée, je tombe en arrêt devant une pile de galettes des Rois ! Un rayon plus loin, mon papier toilette préféré fait défaut.
J’envoie un texto à Sarah : « Il y a déjà des galettes des Rois, mais pas mon PQ. »
Elle répond : « Prends, c’est la même chose ! »
À mon tour : « Mes fesses ne supporteraient pas un tel carton-pâte ! »
Je vais dans un autre Franprix. Nouvelle pile de galettes et plus de papier toilette ! En fouillant un peu, je déniche le dernier paquet tout en haut d’une étagère. J’achète. Je rentre. J’ai Sarah au téléphone.
— Tu as acheté la galette ?
— Non, j’ai trouvé du PQ. Mais j’ai eu du mal !
Nous échangeons quelques propos convenus sur la société de consommation. Je m’indigne.
— C’est quand même plus important de trouver du PQ un 12 décembre qu’une galette des Rois !
— Tu pourrais faire un effort…
— Pas avec une galette !
— Qu’est-ce que tu peux être psychorigide !

4 commentaires pour Canette @7

  • Valérie

    « A la recherche du PQ perdu » … c’est comme la quête du Graal!

    • Cécyle

      En quelque sorte ! 😉

      • Isabelle

        La galette, c’est le PQ avec le suppositoire intégré, non ?

        • Cécyle

          Tu ne nous avais pas habitué à si scato… ! 😉

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>