Noël @7

À propos de relations filiales, je souhaiterais souhaiter à toutes celles et tous ceux qui « fêteront » (je mets bien des guillemets) Noël en famille, contraints et forcés par la tradition, les usages, les pressions diverses et variées beaucoup de courage ! Combien d’entre vous serez malades (ô ! la belle gastro) comme seul moyen de protester contre ces repas convenus qui n’ont pas de sens et ne procurent d’autre plaisir que celui de faire semblant de s’aimer, de se chérir, de ne pas être seuls… Combien ?
N’oubliez pas qu’il y a un moyen d’y échapper. Dire « non », tout bonnement, en arguant de sa souffrance. Essayez… C’est souvent plus simple qu’il n’y paraît.

10 commentaires pour Noël @7

  • elle17

    Ah Cécyle, j’entends ce discours autour de moi et il aurait presque tendance à me faire culpabiliser. Je fais partie des persones qui ne se sentent pas contraints par la tradition, les usages et autres pressions. Je ne pense pas faire semblant ce jour là et lors des autres fêtes. Noêl se passe sympathiquement chez mon père puis chez ma mère, séparation oblige. Et oui, forcément on laisse quelqu’un derrière, mais n’est-ce pas vrai dans tout sentiment? Aimer quelqu’un n’est-ce pas aussi moins donner aux autres ?
    Mon amie a été toujours été là ce jour là, (maintenant nous sommes séparées), et parfois des amis lorsqu’ils n’ont rien de prévu. Non ! Nous ne sommes pas la SPA des oubliés de Noêl, les amis viennent de leur plein gré et avec plaisir.
    Alors vous me direz et ceux qui souffrent ce jour là ? Ces mêmes là, ne souffrent-ils pas également les autres jours de l’année, de leur isolement, du « faire semblant en famille », de la misère..?
    Nous pourrions aussi fêter Noêl à un autre moment et non pas dans ce déferlement d’objets de consommation, mais pourquoi pas aussi ce jour là ? Nous pourrions aussi ne plus faire Noël, mais pourquoi faudrait-il punir tout le monde ? Libre à chacun…
    Chez mon père, le soir du Réveillon, on se réunit autour de la table, on joue aux cartes ce jour-là et c’est bon.
    Je souhaite à tout le monde de passer de bonnes fêtes et tous les autres jours de l’année.
    Je penserai un peu à vous mais je sais que cela vous fera peut-être une belle jambe, dommage.

    • Cécyle

      Mon propos était plus contre la famille et les conventions. Je ne voulais pas vous fâcher ! 😉

  • MERCI Cécyle.

    • Cécyle

      De rien Hélène. De rien ! 😉

  • elle17

    Je ne suis pas fâchée mais ça mérite discussion, non ? Belle soirée.

    • Cécyle

      Oui, bien sûr ! 😉
      Dire que certains sont contraints, plus ou moins consciemment, ne me semblait pas impliquer que je contestais que d’autres n’étaient pas contraints. D’où ma crainte de vous avoir fâchée.
      Je ne peux que me réjouir du bonheur des autres. Je suis également solidaire de la plupart de mes amis qui vivent mal ces « fêtes », bien qu’ils soient de plus en plus nombreux à ne plus les vivre, ou à les vivre autrement.
      Noël n’a pas de sens pour moi. J’y vois une fête commerciale et une tradition qui a perdu son sens. Cela ne va pas m’empêcher de profiter du culte de l’Oratoire du Louvre, parce qu’il y aura une émotion particulière et des paraboles qui me feront réfléchir (et aussi les petits biscuits à la girofle que faisait ma grand-mère Marguerite). Le paradoxe veut que je ne me sente pas pour autant « fêter Noël », plus de profiter des circonstances.
      Et ce qui me gêne, c’est qu’à continuer à valoriser Noël, on stigmatise celles et ceux qui n’en sont pas, celles et ceux qui souffrent en famille (quand même, tu pourrais faire un effort), celles et ceux qui ont envie d’être seuls ou qui le sont sans l’avoir choisi. Que les chrétien fêtent Noël, je le respecte donc. Mais que la société laïque s’en empare, je trouve cela de moins en moins acceptable. Noël ne doit pas être une fête obligée, ou obligatoire ; la Nativité y perd tout son sens.

  • elle17

    Le dernier paragraphe me gêne un peu. Pourquoi Noël serait une fête plus acceptable chez les chrétiens que chez les laïques ? A cause des origines mêmes, de la Nativité, des textes bibliques…?
    Je trouve cela dangereusement cloisonnant et peu en accord avec une société qui évolue.
    mais bon que cela ne nous empêche pas de dormir 😉 !

    • Cécyle

      Noël est une fête religieuse, non ?

  • Cécyle

    Pour faire bon poids, comme dirait le boucher des Halles… Ange !

  • elle17

    Bon, il reste encore pas mal de boulot…. à partager !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>