Grand homme @5

Ils étaient trois : Yasser, Moammar, et Fidel. Trois symboles de la résistance socialiste armée à l’impérialisme américain. C’était dans les années 70. Deux sont morts. Le troisième est mal en point. Le premier avait finalement posé des jalons pour que la paix se fasse. Le second s’est arc-bouté sur son pouvoir totalitaire jusqu’au bout. Le troisième aussi. La démocratie gagne à coup sûr à leur disparition, s’ils emportent avec eux leur dictature, si… Mais les symboles demeurent et marqueront l’histoire, comme ils imprègnent ma culture politique, même s’il est peu recommandé de le dire.
Qui aujourd’hui a repris le flambeau de la résistance armée à l’impérialisme américain ? Les islamistes ? Il faudra m’expliquer ce que la démocratie vient d’y gagner. Et pour le coup, il est hors de question que mon engagement y succombe !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>