Pauvres enfants ! @10

Interception, le magazine de la rédaction de France interDans une émission dont j’ai déjà parlé, Corons alternatifs, un des artistes occasionnels interviewés est Samuel, douze ans. Le garçon semble assez débrouillard, s’exprime avec aisance et plutôt bien, faisant preuve d’une capacité de réflexion associée à une certaine sensibilité.
Il a conçu pour le projet une « véranda bancale ». Il explique que l’idée lui est venue lors de son cours d’éducation civique sur les discriminations : « Tous différents, mais égaux ». Il donne des exemples plus liés à la question de l’égalité, mais assez dans la lutte contre les discriminations (incohérence des versements de prestations sociales, cas de racisme), à part le premier…
En fait, Samuel donne « comme par exemple, à la cantine. Ceux qui ont deux mille euros de salaire, ils payent cinq cents euros la cantine, alors que ceux qui n’ont que mille euros de salaire, ils payent deux cents, c’est une discrimination dans un sens ». Sans tenir compte des chiffres peu probables, la conclusion est assez déroutante et sans doute peu conforme à l’idée de la discrimination telle qu’on peut penser qu’elle est présentée dans les cours d’éducation civique.
Soit le professeur est mauvais ou partial, soit il y a encore du travail pour clarifier quelques notions comme l’égalité, la discrimination et l’équité… Courage Samuel, on est avec toi !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>