Croissance @1

De plus en plus souvent, nous entendons parler de pénuries de médicaments suite à la décision de tel ou tel laboratoire d’en faire cesser ou différer la production. Un récent article du Parisien sur le sujet m’a fait prendre conscience de quelque chose que je savais pourtant : on ne peut pas faire confiance à l’industrie capitaliste pour servir l’intérêt général.
Au-delà, ce qui m’a frappée, c’est de réaliser qu’un besoin aussi élémentaire que le médicament peut être soumis aux dures lois de la rentabilité économique. N’est-ce pas aussi le cas de l’eau, de l’énergie, des produits alimentaires, de… ? En effet. Alors pourquoi cet exemple m’a-t-il à ce point frappé ? Je ne sais pas mais depuis, j’y pense beaucoup.

2 réflexions sur « Croissance @1 »

  1. Valérie

    L’industrie pharmaceutique est un vrai lobbying qui sait jouer des pressions les plus diverses et les plus perverses pour obtenir ce qui sera à son avantage … il suffit de « voir » l’histoire du médiator pour s’en rendre compte …

    Répondre
  2. Isabelle

    C’est criant dans la recherche et dans la question des génériques de traitement contre le VIH/sida, quand les laboratoires occidentaux trainaient en justice les labos indiens fabricants des génériques pour permettre l’accès aux soins dans leur propre pays.

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.