Credo @4

Viens par là pauvre pêcheur !À Mortemart, village limousin, l’expression « laver les pêchés » a été prise au pied de la lettre. Un des deux confessionnaux a été transformé… en placard à balais. Allez, ouste les mauvaises pensées !

2 réflexions sur « Credo @4 »

  1. Cécyle

    Ah ! si l’on pouvait aussi passer un coup de balais sur la morale si poussiéreuse de l’église catholique. Un signe peut-être…

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      A moins que ce ne soit à l’image des annonces mercatiques un coup de balais sur les prix : trois pêchés rachetés pour le prix (en Pater) de deux (et un crucifix offert).

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.