Bonheur @2

VDMJe discutais avec une amie du site Vie de merde qu’elle ne connaît pas. Je lui raconte que j’ai passé un peu de temps dessus dans la journée et elle lance l’idée que c’est rire du malheur des autres. Nous convenons que non bien que le slogan soit presque hargneusement accrocheur. Chacun y raconte en peu de mots un événement de sa vie où il s’est retrouvé un peu (ou beaucoup) ridicule, honteux, embarrassé, voire blessé, ou dans une situation dont au final on peut rire, ne prêtant pas que cela à conséquence. Il s’agit surtout d’en rire ensemble et de relativiser, bien que forcément tout ne soit pas si simple à dépasser. C’est sans doute pour cela qu’il n’y a pas à ma connaissance d’équivalence avec des bonheurs. D’ailleurs, est-ce que cela aurait le même écho ? Le côté cathartique marche le plus souvent à plein. Partager ses petits malheurs, c’est aussi donner à voir à l’autre ce qu’ils ont de banal. Sans doute qu’arriver au bonheur, c’est pouvoir rire de ses malheurs, parce qu’au fond, tout cet ensemble est la vie, tout court.

10 réflexions sur « Bonheur @2 »

  1. Cécyle

    Cela me rappelle le Courrier de Libération, du bon vieux temps du supplément Sandwich. Libé en avait fait une compilation, La vie, tu parles. Redoutable !

    Répondre
  2. Zab

    si, y a Vie de grâces mais c’est beaucoup moins rigolo, et même franchement neu-neu.
    VDM, sur lequel je passe beaucoup de temps, nécessite un vrai sens de la tournure ; j’ai posté une dizaine de VDM et me suis toujours faite retoquer. VDM !

    Répondre
    1. Isabelle Auteur de l’article

      Je viens de regarder Vie de grâces que je ne connaissais pas. Je suis d’accord, c’est neu-neu…
      Je trouve que tu devrais envoyer un VDM « Aujourd’hui, j’ai reçu mon onzième refus pour VDM », si ça marche, tu pourras toujours envoyer un VDG.

      Répondre
        1. Isabelle Auteur de l’article

          Hein ? Quoi ? Qu’est-ce que c’est que ça encore ? Ah ! ben, ça tombe sur moi… Allez Cécyle, crache ta Valda… ou VAL’HD’A ?!

          Répondre
  3. Isabelle Auteur de l’article

    VAL’HD’A : Vie à l’heure d’aujourd’hui… Ah, non ! Si maintenant, Cécyle me poursuit avec ces expressions qui n’ont pas de sens, répandues comme dans les rêves les plus fous de mercatique virale. Après le jour d’aujourd’hui (qui est depuis des siècles, rappelons-le pour ceux qui l’auraient oublié depuis l’invasion de cette expression il y a quelques années, aujourd’hui), voici l’heure d’aujourd’hui (qui est sans doute aujourd’hui, bien que ce ne soit pas une heure…). Bref, Cécyle, maintenant, tout de suite, aujourd’hui dès l’heure (tu préfères demain, dès l’aube ?) : au coin !
    Au moins, l’heur serait vraiment plus agréable…

    Répondre
    1. Cécyle

      Si l’on en croit le XMLittré, « heure » peut signifier « temps » et surtout (15) « maintenant ». A l’heure d’aujourd’hui signifierait alors = à cet instant (ce que les utilisateurs de cette expression veulent certainement dire).

      Il n’en demeure pas moins que l’expression est fort incongrue ! (je l’ai mise en commentaire rien que pour faire réagir Isabelle qui l’a en or-heure !)

      Répondre
      1. Isabelle Auteur de l’article

        Je pense que beaucoup d’utilisateurs veulent dire actuellement si j’en crois le sens de leurs phrases avec VAL’HA’A, ce qui peut être assez différent d’à cet instant.

        Répondre
  4. Isabelle Auteur de l’article

    Pour vous amuser un peu, je vous conseille d’essayer le moteur de recherche en tapant « lesbienne » par exemple : les réactions parentales valent leur pesant de cacahouètes…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.