Objectivement @3

+ d'économies !L’accroche d’une publicité m’a sauté aux yeux l’autre soir dans un couloir de métro. L’affiche présentait un produit moins cher (que par lot ou dont le prix baissait par promotion, je ne sais plus). L’essentiel était d’indiquer ce que produit était moins cher tel qu’il était présenté là. Un prix était barré et un autre, moins élevé était indiqué à côté. Une petite étiquette précisait sur deux lignes l’une juste en dessous de l’autre « -28 % » puis « d’économie ».
À force de vouloir en rajouter pour frapper le consommateur, l’addition des marqueurs devant appâter le chaland conduit à brouiller les repères de compréhension. Je ne doute pas qu’il y avait 28 % de différence entre les deux prix (donc -28 %) et que l’acheteur bénéficie de 28 % d’économie. Mais accoler -28 % d’économie signifie que l’on fait moins d’économie que… que quoi ?
Ce n’est pas seulement l’absurdité de cette négation censée surenchérir sur le terme d’économie qui me désole, mais l’utilisation par les publicitaires et entreprises d’un nivellement de la langue et donc de la possibilité de comprendre le monde pour ceux qui maîtrisent le moins la langue qui m’afflige. Ce type de procédé ne risque pas d’aider les individus qui ont déjà du mal avec les pourcentages et vont associer une différence de prix à une baisse d’économie. Si encore, du coup, ils s’insurgeaient qu’on leur vende comme un bien une telle baisse dont il n’y a pas à se vanter, mais parions plutôt qu’ils aient encore plus de mal à comprendre les ressorts du calcul de pourcentage.

NB : d’ailleurs le site de cette enseigne proclame bien qu’il s’agit d’offrir + d’économies à ses clients, pas – !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>