Extravagance parisienne @1

Dans la rubrique de mes échanges avec les associations LGBT, me revient une anecdote en même temps que j’écris mon billet « Monsieur @1 » et que je lis le billet d’Isabelle sur les grandeurs sans misère de la vie de bigleux.
Une association qui anime une émission radio m’avait invitée. Je me suis renseignée sur le lieu, sachant que mon handicap visuel contraint mes déplacements, surtout hors périphérique. Dans mon mail, j’avais bien indiqué que j’étais malvoyante, chacun sait que j’ai écrit un livre sur le sujet… Au vu de la situation géographique du lieu de l’émission, j’ai dû décliner l’invitation.
Mon interlocuteur en a été fâché, vilipendant ces Parisiens suffisants qui refusent d’aller en banlieue. Je lui ai répondu, arguant de nouveau de ma déficience visuelle, lien sur Tu vois ce que je veux dire à l’appui.
Sa réponse : « J’avais pris votre argument pour une extravagance parisienne. »
Délicieux ! Autant le prendre ainsi.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>