Archives quotidiennes :

Course @7

Pour tenter d’arriver à courir sans trop avoir mal (aux mollets, au genou, etc.), j’ai acheté sur le conseil de mon ostéopathe, des chaussures dites « pieds nus » ou encore « gants de pieds ». L’idée est qu’il n’y a aucun amorti. La semelle sert à protéger des coupures et autres désagréments de la marche vraiment pieds nus. Le corps entier amortit les chocs. L’essentiel se joue dans une utilisation accrue de la proprioception. L’alternative à mes soucis de douleurs tendineuses et musculaires est cette voie ou celle des semelles.

Il faut y aller progressivement, donc j’ai couru un peu ce matin, j’irai aussi un peu lundi, mais demain, je vais reprendre les chaussures habituelles. Les premières sensations sont bonnes. Comme je l’ai lu sur des blogs ou dans des forums, la course n’est pas la même, plus sur la plante que sur le talon. L’enfilage a été plus simple et rapide que mes divers essayages de ces drôles de chaussures. Mon souci a été… les doigts de pied. J’ai les pieds mal foutus, avec un bel hallux valgus (jaloux, hein ?) notamment. Le maintien dans les petites gaines, qui permettent de mieux sentir le sol, a été le plus difficile.
Je suis toutefois enchantée par ce type de course. D’ailleurs, il y a quelques semaines en randonnée en Bretagne, j’ai même marché en tongs ou pieds nus, mais les petits cailloux ne rendaient pas la marche aisée. La marque de ces chaussures a des modèles de trek…
Me voilà sur un nouveau chemin.