Incyclicité @1

Y'a bien que deux rouesLes incivilités sont depuis des années à la une des statistiques policières et des critiques sociales. Je propose d’appeler « incyclicité » le pendant cycliste urbain de l’incivilité tant je trouve que de nombreux cyclistes m’agacent par leur attitude désinvolte vis-à-vis non pas tant du Code de la route mais des autres, piétons, automobilistes, motards… C’est un écho à l’attitude des automobilistes vis-à-vis des piétons, motards, cyclistes, tout comme des piétons vis-à-vis des automobilistes, motards, cyclistes et vous compléterez vous-même, en prenant soin d’ajouter les conducteurs de cyclomoteurs et scooters, qui ne sont pas des motards. Tout le monde oublie qu’il est potentiellement souvent dans l’autre rôle.
Ces incyclicités sont donc des actes de manque de politesse et de respect des uns relativement aux autres. Ces comportements empoissonnent le quotidien en étant souvent sans réel gain pour leurs auteurs.
Je me rappelle d’une fille qui me moquait de façon un peu méprisante parce que je respectais en vélo l’arrêt aux feux rouges. Cette rebelle des feux tricolores se complaisait dans ces actes gratuits pour bien montrer son indépendance contre mon étroitesse d’esprit. J’avais beau expliquer que globalement le Code de la route sert à réguler les déplacements des uns et des autres afin de permettre à chacun de se déplacer sans trop gêner les autres et en limitant les dégâts aux autres, rien n’enrayait sa condescendance à mon égard, pauvre petite idiote soumise à la peur du gendarme.
Luttons contre les incyclicités !

Je précise que j’ai bien conscience que ce néologisme est particulièrement moche.

1 réflexion sur « Incyclicité @1 »

  1. Cécyle

    Il n’est pas si mal ton barbarisme « incyclicité ». Je le trouve même très bien car très explicite !
    Quant à tout ce qui constituerait une « attitude désinvolte vis-à-vis du code de la route » lui-même, cela s’appelle une infraction, ou un délit, selon les cas. Ceci pour dire que l’on devrait limiter l’usage du terme « incivilité », terme très ancien, au manque de courtoisie ce que, par exemple, griller un feu ou refuser une priorité n’est pas…

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.