Elections @5

Mars actuUn site de presse en ligne, Marsactu.fr, se présente comme « un site d’informations locales généraliste et indépendant à destination des internautes de Marseille et de sa métropole. » Il a notamment mis en ligne lors des élections cantonales récentes des vidéos d’interviews de candidats d’un des cantons marseillais. Il s’agit d’un quizz similaire pour tous dont les questions portent sur l’organisation des élections (nombre de cantons à Marseille, dont nombre des renouvelables, compétences et budget du conseil général), le canton concerné (nombre de collèges, nombre d’habitants, liste des quartiers…) et le programme du parti représenté.
Aucun ne brille par une connaissance parfaite, certains limitent bien les dégâts et sont capables de répondre à la majeure partie des questions ou ont des approximations pas trop mauvaises. En revanche, une candidate les surpasse tous par son ignorance crasse, qui ne semble pas lui poser de problème particulier. Elle se demande surtout quelles sont ces questions bien étranges et se contente de « Je sais pas. » avec haussements d’épaules et mimiques expressives. Un moment est extraordinaire : elle prend un plan pour donner le nom des quartiers composant le canton, dont elle n’a sinon qu’une idée très vague. Chaussant ses lunettes, elle commence à le lire, dit un nom, s’arrête, semble chercher le suivant et retourne le plan quand elle s’aperçoit qu’elle l’a pris à l’envers… Qu’on se rassure, même avec le plan, elle ne donne pas la bonne liste !
Le programme est la seule partie qui la rend volubile : elle récite les poncifs habituels, mais à sa sauce. Ainsi, elle souhaite « qu’on respecte la chrétienté et la laïcité » en France, « un pays de chrétienté et de laïcité ». C’est bien dommage qu’elle n’explique pas comment les deux s’articulent, car je suis curieuse de savoir comment on peut être un pays religieux ET laïc.
Ah ! j’oubliais, pour ceux qui auraient des doutes : il s’agit de la candidate du Front National.

2 commentaires pour Elections @5

  • Cécyle

    Allez, je te chicane, Isabelle.
    Un « pays » peut très bien être « religieux et laïque » ; par contre, un « État » doit choisir entre les deux options. Le distinguo est subtil, certes, et même contestable, ce d’autant que la dame ne le faisait sans doute pas.
    Ce qui me fait plus tiquer, c’est l’idée d’ « État religieux » ; on parlera plus volontiers de « religion d’État ». J’ai cherché le contraire de « laïque » et « religieux » en fait partie ; mais j’utiliserais plutôt « non-laïque ». Je suis sûre qu’il existe une expression mais je ne la retrouve pas…

    • Isabelle

      Merci Cécyle de ce distinguo fort judicieux. Quoique je me demande comment un pays peut-être religieux et laïque, par exemple un pays religieux serait pour moi un pays où la religion a une place particulière (à l’école, dans le quotidien, etc.). Je dirais plutôt que la France est un pays laïque de tradition chrétienne (c’est vrai avec les fêtes religieuses fêtées). Je vais réfléchir à cela…
      Peut-être qu’un bon contraire de « laïque » en l’espèce serait « pratiquant ». On peut défendre la laïcité, donc la séparation de l’Eglise et de l’Etat tout en étant croyant, simplement alors on ne pratique pas dans certains lieux (écoles, etc.).

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>