Délice @2

Il n’y a pas que le judo qui procure du plaisir. Je sens venir les soupirs de soulagement… Il y a aussi, au hasard d’une promenade dans une ville d’où l’on n’est pas, un graffiti, posé par une main anonyme sur un rideau de fer.
Je vous présente Gouinella, The Queen of Lesbians, comme c’est écrit sur le rideau !

Je suis fière avec elle. Merci pour cette autre photo.

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>