Fenêtres @2

Publicité de la branche marocaine de la dite banqueBeaucoup de publicités s’articulent autour de la dichotomie « Pour elle » et « Pour lui ».
Dans une agence bancaire à côté de chez moi, des cartes de crédit décorées sont présentées au mur selon leur propriétaire supposé. Le site de la banque propose les collections de cartes, de « 30 millions d’amis » au Mont-Saint-Michel en passant par des cartes caritatives pour des associations humanitaires. La collection « pour elles » correspond au thème « acidulée » (la couleur bien sûr). En revanche, ni les cartes guitare ou football ne sont classées en « pour eux ». Seule l’agence les a d’autorité rapprochées de la gent masculine. Faut-il comprendre qu’il n’est même pas nécessaire a priori de désigner celles qui sont pour hommes alors que celles pour femmes sont une classe à part, tout comme il n’est pas nécessaire de distinguer la majorité, mais il faut bien stigmatiser la minorité ? On a parfois du mal à se rappeler que les femmes sont numériquement majoritaires. C’est vrai que l’on est obligé de préciser que ce n’est qu’en nombre…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.