À table ! @1

Il était beau mon légionnaireIl y a quelques années, lors d’une formation, je déjeunais avec le groupe de stagiaires et le formateur. Ce n’était que des hommes. Nous n’étions que quatre stagiaires : un cadre travaillant dans une clinique, un jeune pompier de Paris en recherche de reconversion, un dont je ne me rappelle plus grand-chose et un homme d’une quarantaine d’années, d’origine asiatique, ancien légionnaire. Notre formateur était un ancien lieutenant-colonel des sapeurs-pompiers de Paris.
Au cours de la conversation, il est question de Delanoë. L’ancien képi blanc dit alors « Ah, moi je ne pourrais pas travailler avec lui ! » en faisant allusion à l’homosexualité déclarée du maire de Paris. Je lançais « Tu ne pourrais alors pas travailler avec moi non plus ! » Un grand silence s’installa…
Puis, alors que l’ancien sapeur au tablier ne mouftait plus, les trois autres membres du groupe se mirent à dire combien ils avaient d’amis homosexuels ou à évoquer un frère fréquentant des boîtes gay parce qu’elles sont plus sympas… Ils étaient touchants de gentillesse à mon égard, comme un soutien cherchant à rattraper la bévue de l’autre. Je n’ai jamais été ennuyée au cours des autres semaines de stage avec eux, ni eu la moindre remarque. De son côté, l’ancien militaire a veillé à moins la ramener. Pendant tout ce temps de repas, le lieutenant-colonel est resté imperturbable à manger sa viande…

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>