Sucer @2

J’étais vendredi dernier à La Maison verte pour participer au temps de prière organisé par David et Jonathan. Avant de finir, le pasteur a sorti un sac de jute en nous invitant à y glisser quelque argent.
— Ce n’est pas du racket, a-t-il précisé. C’est une offrande à Dieu, pour le remercier de son amour. Et comme Dieu nous aime bien, il restituera ce don à La Maison verte, pour payer le pot qui suit ce temps de partage et financer nos actions sociales.
Je fouille mes poches, j’y trouve 3 euros et un bonbon. Je demande à mon voisin si cela suffit.
— Un bonbon ?
— Dieu a bien le droit de sucer !

1 commentaire pour Sucer @2

  • Isabelle

    D’ailleurs dans la maison bleue, la question ne se poserait même pas !

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>