Délice @1

C’est du judo.
Vous comprenez pourquoi je me régale ?

Merci à Gouinella pour la photo.

3 commentaires pour Délice @1

  • Cécyle

    Mon frère m’envoie fort à propos cette citation de David Douillet, relayée en son temps par Têtu dans un article du 5 novembre 2009 où le sexisme de notre champion sonne plus dur que ippon !
    « Pour moi, une femme qui se bat au judo ou dans une autre discipline, ce n’est pas quelque chose de naturel, de valorisant. (…) C’est la mère qui a dans ses gènes, dans son instinct, cette faculté originelle d’élever les enfants. Si Dieu a donné le don de procréation aux femmes, ce n’est pas par hasard. (…) De fait, cette femme-là, quand elle a une activité professionnelle externe, pour des raisons de choix ou de nécessité, elle ne peut plus jouer ce rôle d’accompagnement essentiel. (…) Je considère que ce noyau est déstructuré. Les fondements sur lesquels était bâtie l’humanité, l’éducation en particulier, sont en partie ébranlés. »
    Matte !

  • Douillet est capable de dire tout ça ?

  • Isabelle

    Un judoka disant que les fondements sont ébranlés devrait se réjouir : c’est bien le principe du judo que de déstabiliser l’autre et donc d’ébranler ses points d’appui, non ? C’est vrai que pour gagner, il faut mettre l’adversaire à bas, dois-je comprendre qu’il faudrait donc détruire tous les fondements de l’humanité ? Douillet révolutionnaire qui s’ignore ?

Envoyer un commentaire

 

 

 

Vous pouvez utiliser ces balises HTML

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>